suivez le tour du monde d'un marseillais
Programme Orphenage Siem Reap Cambodia

Programme Orphenage Siem Reap Cambodia

Programme Orphanage Siem Reap Cambodia

L’association COFCO, contexte et historique :

Cambodian Orphan Family Center (COFCO) est une association à but non lucratif sans affiliation religieuses ou politique.
COFCO a été établie officiellement sous le n° 1058 auprès du ministère de l’intérieur du Cambodge le 29 août 2008.
La mission de COFCO est de mettre terme à la discrimination et à la pauvreté face aux enfants des rues et des orphelins en apportant un environnement où ces enfants sont aimés, protégés et éduqués, les orphelins et enfants abandonnés apprennent à devenir des adultes responsables et autonomes.

L’histoire de l’orphelinat et de Meas Pov, la Directrice fondatrice de COFCO, propos recueilli lors de notre passage en Mars 2011 :

« Je suis Pov Meas, le directeur de COFCO et je voudrais vous dire mon histoire et comment l’association a commencé. Je suis orpheline, mes parents ont été tués sous le régime de Pot Pol quand j’étais petite. Je n’avais aucune qualification qui m’aurait permis de travailler et dès ce moment j’ai du pourtant pour survivre, travailler. C’est alors que j’ai commencé à devenir chanteuse acceptant tout contrat. Plus tard, j’ai cuisiné et vendu des tartes sur les marchés afin d’alimenter les premiers enfants que je sortais des rues. En 2006, j’ai ainsi nourri et je me suis occupée de dix enfants.
J’ai décidé d’aider les enfants que j’ai pris avec moi parce que la vie pour eux était très difficile.
Je l’ai fait tout seule. Certains de leurs parents étaient morts du VIH, parce qu’il n’y avait aucun médicament pour les aider. D’autres sont morts après avoir subi des agressions sexuelles, ou gravement malades après avoir étés violés entraînant des infections épouvantables et des problèmes de santé mentale.
J’avais une telle compassion et sympathie pour ces enfants que j’ai voulu en aider davantage.
J’ai travaillé dur pour les aider à obtenir un enseignement dans la langue anglaise, l’Art et le Chant traditionnel Cambodgien et la Danse.
Pour légaliser cette situation, je me suis approché du gouvernement pour la permission de créer et de diriger cette association et c’est avec leur accord, le 14 juin 2008, le Ministère de l’Intérieur nous a accordé le statut d’ONG. Après cela, de plus en plus d’enfants nous ont été amenés de provinces différentes, tous sous-alimentés, non lavés et en manque terrible d’amour et d’affection.
Nous avons maintenant 37 enfants très heureux, bien alimentés et nous formons une grande famille avec beaucoup d’amour.
J’enseigne la couture aux filles et le tricot Houl Phamoung (des vêtements traditionnels khmers) et les garçons apprennent à faire des vêtements d’homme. Pour certains d’entre eux, je prends des dispositions pour qu’ils vendent ces articles, avec les tartes le long lesquelles nous faisons, au marché local. En plus des cours dispensés à l’école, on enseigne des cours de danses et de musiques traditionnelles Khmer, des cours d’anglais et de mathématiques et parfois même de cuisine.
COFCO ne reçoit aucune aide matérielle ni financière du gouvernement et seuls la vente des tartes au marché et les dons des rares visiteurs permettent de maintenir l’orphelinat, mais c’est très difficile. Nous louons actuellement le terrain sur lequel nous avons aménagé comme on a pu, l’orphelinat.
Nous souhaitons acquérir un terrain afin de construire un orphelinat beaucoup plus confortable pour nos enfants, avec des sanitaires, des dortoirs mixtes, une cuisine, une salle de classe, un réfectoire…
Le parrainage nous permettra de subvenir au quotidien des enfants (alimentation, vêtements, soins, matériels scolaires…) ; un enseignement supérieur dans un institut anglais ; ils deviendront ainsi
autonomes avec un métier. »

COFCO aujourd’hui…

Nos dépenses :

C’est + 1800$ mensuel répartis entre frais fixes (loyer, eau, électricité, charges..), alimentation (riz, légumes et parfois viande pour 37 enfants), vêtements, uniformes pour l’école, matériels scolaires, soins de santé, …


Nos ressources :

. Vente de pâtisseries
. Vente de tee shirts
. Recettes de spectacles que nous organisons trois fois par semaine à l’orphelinat.

Nos objectifs :

. Permettre à l’ensemble de nos pensionnaires de suivre l’école le plus longtemps possible afin de les rendre autonomes avec un métier ;
. Acquérir un terrain afin de construire un orphelinat pour qu’ils puissent évoluer dans des conditions plus humaines.

Page last updated on 6 mars 2011 at 18 h 12 min