suivez le tour du monde d'un marseillais

tour du monde solidaire d'un marseillaisLa question des assurances, de la sécurité sociale, des mutuelles, … de l’administratif en quelque sorte est un point important de l’organisation d’un voyage comme celui-ci. Ce n’est pas la partie la plus passionnante mais  elle n’en est pas moins importante voire essentielle.

Penser également au remboursement des soins sur place ou à mon rapatriement si besoin … Et bien oui, c’est l’objet de cette rubrique. Je rassure mes proches, je n’ai pas de dettes et je n’ai qu’un seul héritier de droit -mon fils- , je n’ai pas pris de rendez vous chez le notaire pour effectuer ma succession, mais un bon conseiller patrimonial m’a permis de prendre conscience sur certaines éventualités, et sans entrer dans les détails, vaut mieux avoir des assurances vies que des biens immobiliers …

La sécurité sociale :

J’ai des droits ouverts du point de vue de la CPAM. Ces droits existent dès lors que vous avez eu une activité en qualité de salarié sur le territoire français.

Procédures concernant les remboursements des frais médicaux à l’étranger :

En cas de soins médicaux urgents et imprévus pendant votre séjour, vous devrez régler les frais sur place. Pensez à conserver toutes les factures et les justificatifs de paiement, et présentez-les à votre caisse d’Assurance Maladie, à votre retour en France. Elle pourra éventuellement vous rembourser dans la limite des tarifs forfaitaires français.

A noter : compte tenu du coût élevé des soins médicaux et des frais d’hospitalisation dans certains pays, il est recommandé de souscrire un contrat d’assurance ou d’assistance offrant des garanties en cas de maladie à l’étranger, notamment le remboursement des frais engagés et le rapatriement sanitaire.

- Informations sur le site de la sécurité sociale :  ici

Démarches administratives : Concernant la sécurité sociale, aucune démarche à faire lorsque vous voyagez en dehors des pays membres de l’Union Européenne. La carte Européenne d’assurance maladie n’a aucune utilité.

Les assurances :

Plusieurs assureurs proposent des formulent, des packs, en matière d’assurance durant un voyage à l’étranger d’une durée de un an, hors Espace Economique Européen. L’assurance est un marché ou il est bon de prendre un moment afin de comparer les garanties de chaque compagnie.

Les principales organisations sont les suivantes :

- AVA : Site Internet – AVI : Site Internet - ELVIA : Site Internet - Europe Assistance : Site Internet

Remarque : Les possesseurs de carte de crédit sont automatiquement couverts par une assurance / assistance voyage. Si les prestations sont très limitées pour les cartes « standard », elles sont très correctes pour les cartes « haut de gamme » comme la Visa premier ou la Mastercard gold.

- Carte bleue Visa : Site Internet – Couverture assurance carte bleue Visa :  Fichier PDF

En ce qui me concerne, j’ai décidé de prendre l’assurance Round the World Insurance (groupe AXA) avec l’option Supérieure pour 299£ en même temps que le billet d’avion auprès de l’agence de voyages  Travel Nation qui regroupe toutes les garanties qui correspondent à un séjour de 12 mois hors Europe.  J’ai donc souscrit cette assurance pour 12 mois à compter du 1er septembre et dès à présent pour l’annulation des billets. Par ailleurs, je reste couvert pour une durée de 90 jours par une assurance attachée à ma carte Visa.

Voici les garanties proposées par cette assurance : ici

La mutuelle :

Pour faire simple, il n’est en principe pas utile de conserver la mutuelle que chacun d’entre nous paye en France. En effet, à l’étranger notre prise en charge sera garantie par l’assurance Round the World Insurance , et en France par la CPAM, donc la sécurité sociale, qui nous couvre si nous étions sur le territoire Français. Il est certain que la mutuelle renforce le degré de prestation, donc de remboursements en cas d’hospitalisation, de consultations …en cas de rapatriement ou de retour forcé en France. Je conserverai donc ma mutuelle qui sera pendant 6 mois prise en charge par mon employeur pour une partie, et pour les 5 mois suivants, je paierai donc l’intégralité soit près de 70 euros par mois.

 » Le meilleur qu’on puisse ramener du voyage, c’est soi-même, sain et sauf «  Proverbe persan

Page modifiée le 24 avril 2010 at 16 h 10 min