suivez le tour du monde d'un marseillais

Ecrit le 27 septembre 2010 par Dom'

3 Commentaires

Pérou, Cusco : Programme Colibri

Pérou, Cusco : Programme Colibri

Programme Colibri : qu’en est-il de la convention des droits de l’enfant ?

Le Programa Colibrí s’occupe d’enfants et adolescents qui se trouvent en état d’abandon total, moral et matériel.

Dans la rue Resbalosa de Cuzco, on leur offre une aide psychologique et pédagogique, des repas (petit déjeuner et déjeuner), de l’aide scolaire (lecture et devoirs), des soins médicaux et des loisirs.

Ayant observé une augmentation du nombre, déjà élevé, de mineurs en état d’abandon moral et matériel et exposés à certains dangers (en particulier les nombreux enfants travaillant dans les rues), la PNP (Police Nationale du Pérou) décida de créer le Programa Colibrí dans la ville de Cuzco.
Le 25 septembre 1997, le Programa Colibrí commença à travailler dans les locaux de la police avec des mineurs arrivant pour diverses raisons. On  leur offre du soutien psychologique, quelques paroles pour leur estime personnelle et des informations à propos des Droits des Enfants. Tout cela est possible grâce à l’aide du personnel policier, à la participation de volontaires civils et d’étudiants universitaires dans différentes disciplines. Ce travail fut mené entre 1998 et 2000.

Au mois de juillet 2000 fut signé avec la municipalité de Cuzco un accord afin que le Programa Colibrí obtienne un local dédié à l’assistance de ces jeunes, ouvert le jour (de 08h à 13h et de 17h à 20h). C’est ainsi que le Programa Colibrí obtint un local de 10 x 5 m², mais sans les services de base (toilettes…), pour les activités des enfants, au 410A de la rue Resbalosa. Ainsi a pu commencer un recensement des mineurs travaillant dans les rues : 3 850 mineurs travaillant légalement pour cirer des chaussures, vendre des cartes postales, des souvenirs, etc. 38 mineurs sans domicile furent aussi reccueillis, en état d’abandon total, moral comme matériel. Nombre d’entre eux viennent désormais au centre du Programa Colibrí la journée, où ils reçoivent un soutien psychologique, des repas (petit déjeuner et déjeuner), du soutien scolaire (lecture et devoirs), des soins médicaux et des loisirs.

Ce programme, ne pouvant se reposer sur aucune garantie financière du département de police ou du gouvernement, fonctionne grâce aux volontaires qui veulent partager leur temps avec des enfants.

Ils ont toujours besoin de volontaires, donc si vous souhaitez travailler avec eux vous pouvez les contacter à :
ajccolibrí@hotmail.com ou juntosipodemos@yahoo.es.

Site web : http://www.programacolibri.webs.com/

Au Pérou, lorsque les parents ne peuvent pas payer les taxes, c’est toute la famille qui doit travailler, enfants compris. Ici, l’ambiance est différente des autres ateliers que j’ai pu animer. Pas de règlement, les enfants viennent et sortent à leur guise. Difficile de capter leur attention, mais avec la vidéo, cela commence à les intéresser. Certains mêmes participent à la fresque….Une petite fille de 5/6 ans, vient faire ses devoirs et repart travailler jusqu’à 23h dans la rue, cartable au dos. Il est fréquent de croiser ces enfants, dans le froid, dans les rues, tard le soir, cartables au dos, en vendant  bonnets, écharpes  aux touristes de passage……Je ne suis pas à l’aise face à tant de misère, de regards éteints, de manque d’hygiène…C’est une honte que cela puisse exister, il y avait un petit garçon qui doit avoir 2 ans baignant dans son urine…Total respect à la police et aux policiers de Cusco pour cette initiative et le travail formidable et quotidien qu’ils effectuent pour aider ces enfants.

Gros poutoun, hasta pronto !

Dom »


Pérou, Cusco : Programme Colibri par dominicworldtour

A voir également....

,

3 Réponses à “Pérou, Cusco : Un autre monde – Episode 6”

  1. avatar

    Antony

    8 years ago

    Une réalité parfois difficile à regarder…

    Mais tu es là pour témoigner.

    Eyes wide open, Dom…

  2. avatar

    ginette

    8 years ago

    nos enfants ont bien de la chance
    c’est bien que tu puisses approcher cet autre monde
    meme si c’est moralement tres dur à digerer
    tu vas revenir en etant un autre toi aussi
    bon boulot , chapeau

  3. avatar

    xavier

    8 years ago

    merci Dominique pour ces témoignages,
    un mois déjà que l’on te suis
    quel contraste avec notre quotidien,
    nos petites préoccupations, continue
    de nous toucher et de nous donner des
    belles images, ciao

Laisse un commentaire

:wink: :twisted: :roll: :oops: :mrgreen: :lol: :idea: :evil: :cry: :arrow: :?: :-| :-x :-o :-P :-D :-? :) :( :!: 8-O 8)