suivez le tour du monde d'un marseillais

Ecrit le 20 novembre 2010 par Dom'

1 Commentaire

Puerto Madryn : les baleines !

Puerto Madryn : les baleines !

A la recherche des baleines !

C’est donc le cœur serré mais avec pleins de nouveaux projets en tête, de nouveaux amis, de bonnes adresses, des moins bonnes, que je quitte Buenos Aires …pour quelques mois j’espère !
Ce n’est pas faute d’avoir démarché associations, écoles, hôpitaux… Rico ne chantera pas à BA…
Je viens de recevoir un rdv pour la semaine prochaine dans une très belle association dans la banlieue de BA…GGGrrrrrrr, trop tard, on va essayer quand même de faire les ateliers par internet.
Mais je viens d’avoir un rdv, dans une école, la plus australe au monde, à Ushuaïa, c’est pas rien, suis hyper fier pour l’association que je représente « Mômes du Monde » et moi même !Mon voyage va un peu changer, je vais en Patagonie Atlantique, à Puerto Madryn puis à Ushuaïa le bout du monde et sa Terre de Feu, à El Calafate admirer le glacier Perito Moreno et finalement je rejoins le Chili par le sud, les fjords, en cargo de ravitaillement..5 jours .(sauf que que je risque de m’ennuyer grave…avec des touristes comme moi !!! à suivre !). Mais si on calcule les hôtels, les repas et le vol pour remonter à Buenos Aires pour rejoindre Santiago, je fais une bonne affaire…

Et je ferais Noël en compagnie des statues sur la plage avec peut être le tourmondiste Fabien qui fait l’Amérique du Sud comme moi que je dois retrouver ! .à l’Ile de Pâques…s’il y a des amateurs qui veulent m’(nous)accompagner à un barbec sur la plage entourés des statues énigmatiques ! Je serais du 19 décembre au 26 décembre car je pense que le 31 sera plus vivant à Santiago du Chili….où je terminerai ce périple en Amérique du Sud, déjà ! Le temps passe tellement vite quand on le vit intensément ! et 4 mois ne suffisent pas ! Je regrette de ne pas finir mon trip ici, je serais resté probablement ! Mais c’est ainsi, je ne regrette jamais rien, ma devise de toujours « vivre avec des remords mais jamais de regrets ! »

Pour l’instant, je pars en Patagonie Atlantique, première étape avant le bout du monde Ushuaïa. La compagnie de bus Andesmar est au top, siège « cama/couchette », caramels de bienvenue, goûter et boissons chaudes, dîner avec vin argentin à volonté, bingos (j’ai perdu !), vidéos, petits déjeuners…je ne vois presque pas passer les 19heures de bus, presque …. La route est monotone, plate, avec la pampa et les bœufs en permanence. Me voilà donc à Puerto Madryn , ville de départ pour la vallée de Valdés.

C’est considérée comme Patrimoine Naturel de L’Humanité déclarée par L’UNESCO, en reconnaissance de son exceptionnelle faune qui compte sur des espèces ayant une valeur universelle significative. Sa côte : 400km de côte, avec des golfes, des falaises, des baies peu profondes, des plages, des dunes et de petites îles.

Sa faune est impressionante, et on peut l’admirer de très prés : la plus importante population mondiale de Baleine Franche Australe existante (une espèce mondialement vulnérable) c’est sans doute « le plus important » exemplaire de la zone. Les eaux calmes du Golfe Nuevo sont idéales pour l’accouplement de ces énormes mais sociables baleines, ainsi que pour la mise bas et l’allaitement des baleineaux , vous pourrez justement voir une baleine avec son balaineau sur les photos.

Une importante colonie d’éléphants de mer (celle qui est la plus au nord par rapport à celle de l’Antarctique insulaire et sub- Antarctique) utilise le secteur de Caleta Valdés et Punta Norte – depuis le début août – pour l’accouplement pour la mise bas.
Des colonies de loups de mer du Sud utilisent le secteur entre Punta Norte et Punta Delgada, pour l’accouplement et pour la mise bas.

En octobre, novembre et décembre, les orques (de la famille de dauphins) viennent à Caleta Valdés pour déployer leur stratégie d’échouement sur la côte dans le but de chasser surtout les petits des loups de mer; leur technique d’échouement est unique au monde.

Les guanacos (les lamas d’Amérique) ce sont des camélidés très nombreux sur la péninsule, un par km2. Il y a aussi des « choiques » (l’un des deux types d´autruche d’Amérique) des lièvres patagoniens (maras) et des renards gris (en voie de disparition).

Le climat : Semi désertique, peu de précipitations et sans atteindre les basses températures qui caractérisent la côte à partir des 46° Sud vers l’Antarctique, ou le long couloir de la Patagonie Andine. L’oscillation de température en hiver est de 0°C (32° F) à 15°C (59° F)

Et enfin Port Pirámides : Petit village écotouristique où habite la plupart des habitants de la Péninsule Valdés. Depuis son port-plage partent les bateaux pour faire l’approche des baleines. Quelques-unes des ses falaises rappellent les pyramides d’où son nom. Les couchers du soleil y sont magnifiques. C’est le seul endroit dans toute la Péninsule où l’on peut acheter de l’essence, il y a aussi un dispensaire et un distributeur automatique.

Voilà vous savez à peu prés tout, en voici quelques images…

Gros poutoun et hasta pronto !

Dom’

A voir également....

,

Une réponse à “Patagonie : Go to Puerto Madryn !”

  1. avatar

    ginette & jean

    7 years ago

    on suit avec interet tes aventures
    ta tete doit deja etre pleine de sensations , d’emotions , de paysages
    tu auras de quoi rever pendant un siecle , au moins …
    esperons que tu auras acces plus facilement aux ecoles et aux associations

    merci pour les cartes postales

    ici , c’est l’hiver , bof et les embouteillages sont toujours là

    à plus :-P

Laisse un commentaire

:wink: :twisted: :roll: :oops: :mrgreen: :lol: :idea: :evil: :cry: :arrow: :?: :-| :-x :-o :-P :-D :-? :) :( :!: 8-O 8)