suivez le tour du monde d'un marseillais

Ecrit le 30 décembre 2010 par Dom'

3 Commentaires

Noël à Paques : El colegio San Sebastian de Avilki

Noël à Paques : El colegio San Sebastian de Avilki

Noël à Pâques avec l’école la plus loin du monde !

Après avoir perdu et retrouvé sa voix dans la ville la plus australe du monde -Ushuaia-, pour reprendre du poil de la bête et finir sa tournée sud-américaine de façon originale, Rico se doit de visiter l’école la plus loin du monde (caprice de star ?!!) : el colegio San Sebastian del Avilki, à Rapa Nui, Isla de Pascua, lle de Pâques, et de plus est, célébrer la « navidad », la Noël dans un endroit unique au monde, tant par son histoire, sa culture et ses traditions, que par ses musées à ciel ouvert, ses 20000 sites archéologique, ses fameuses et non moins magiques statues Moais ; sans oublier ses plages de sable fin parsemée de cocotiers et la légendaire générosité et hospitalité des rapa nui, belle convalescence n’est-ce pas pour ce gallito baroudeur ?
Bredouille et un peu désespéré de n’avoir pu rencontrer écoles, associations, centres… à Valparaiso, Santiago…c’est en poussant simplement la porte de l’école proche de mon hostal, demandé à parler à son directeur, que, en moins de 20 minutes d’explications franco-casti-mimico, avec enthousiasme et grande générosité, le rendez-vous était pris pour le lendemain, le dernier jour de l’année scolaire avant les grandes vacances qui vont durer plus de 2 mois ! Il était temps !Fabrice, vendéen effectuant en 10 mois le tour de l’Amérique du Sud m’accompagne dans cette nouvelle aventure…
Le jour venu, l’accueil par le Directeur est toujours chaleureux comme la veille, il me conduit vers une classe, en fait sortir Cecilia, la maîtresse du niveau primaire, fait intervenir Pamela venue d’une autre école pour me servir d’interprète (aurait-il démasqué mon castillan de débutant ?), et lui explique ma venue et mon intervention, en quelques mots, et lui demande d’être à ma disposition le temps des ateliers. Pendant la récréation, avec Pamela, Cecilia, Fabrice, j’explique les différents ateliers avec la précieuse aide de la ravissante et sympathique Pamela, maîtrisant parfaitement le français pour y avoir séjourné presque 2 ans, et c’est dans la joie, l’improvisation et la spontanéité, que la récré terminée….the Rico show peut commencer !!!!
Très participatifs et réceptifs, les élèves découvrent le conte et voilà que Rico se retrouve à la fête annuelle où chants traditionnels sont célébrés, profite de la plage, etc..etc..etc… Les enfants font découvrir à Rico quelques chants traditionnels pendant que dans la cour, les maternelles répètent des chants locaux.
Un rétroprojecteur, ordinateur, internet, écran sont mis à ma disposition dans cette classe –au bout du monde- j’insiste ( !) et voilà que je découvre pour la première fois, avec une émotion contenue, quelques vidéos d’enfants des pays précédents, et me remémore le temps de quelques minutes, tout ce fabuleux parcours, ces rencontres inoubliables, inattendues, ces amitiés et liens forts tissés… depuis presque 4 mois…sur grand écran…les enfants du bout du monde découvrent les autres enfants et semblent intrigués, émerveillés, joyeux…
Se poursuit alors la séance d’illustrations du conte et voilà que notre ami Rico se retrouve déguisé en père noël avec à ses cotés, une statue moai lui offrant un cadeau…
Quel merveilleux, unique et inattendu cadeau de Noël ! Qu’espérer de plus pour la fin de mon séjour en Amérique du Sud ? Noël à Pâques avec les enfants Rapa Nui ! La fresque est complétée avec l’ensemble des élèves, maitresses….Et le cours, même si c’est le dernier de l’année, reprend normalement après avoir dit « Hasta pronto Rico et Feliz Navidad !!!…
Embrassades, accolades, remerciements et nous voilà invités à la cérémonie de remises des diplômes qui se déroule le soir à l’école, cérémonie qui récompense les élèves de …maternelle qui passent en grande section ! Il existe en fait 4 cérémonies de ce type dans le cursus scolaire de l’étudiant : fin de la maternelle, fin du collège, fin du lycée et fin université….
Et là, mes amis, c’est très difficile de traduire toutes ces émotions, ces messages aux enfants, ces valeurs transmises, ces maîtresses émues au bord des larmes….Je vais essayer de vous le faire partager quand même !
Les enfants sont tous joliment vêtus -chemise et pantalon blanc pour les garçons et robe pour les filles- d’un même tissu fleuri rouge, couronne de fleurs dans les cheveux…un chapiteau est dressé pour les parents, nous nous y installons ! Un podium –la scène prolonge le chapiteau.
Un show tel que l’on peut voir dans les films américains..Sauf que là, c’est isla Pascua et que j’y suis !
A l’appel de son nom et lecture de l’appréciation générale de ses 2 années d’apprentissage, l’élève traverse le chapiteau sous les applaudissements des parents fiers, dépose une fleur devant la scène et vient s’assoir devant aux cotés de sa maîtresse et de ses camarades de classe.
Deux animateurs déclarent alors l’ouverture officielle de la cérémonie, l’hymne national et de l’ile sont fièrement chantés par parents, enfants et personnels enseignants, debout…nous nous levons pour ne pas trop nous faire remarquer !
Ensuite, chaque élève est invité à monter sur la scène et un diplôme lui est remis par sa maîtresse sous les applaudissements et photographies généreux des parents et direction de l’école. Les enfants interprètent alors chansons, récitent poèmes…et remercient leur maitresse avec discours, fleurs, présents de les avoir amenés jusque là pendant 2 années, certains enfants pleurent (4 à 5 ans maxi), certains enfants se consolent en se serrant mutuellement dans les bras…l’idée de ne plus revoir leur maitresse l’année prochaine est très douloureuse pour certains d’entre eux, c’est une seconde mère qu’ils doivent quitter.
Les maîtresses, à la voix tremblante et fortement émues à leur tour, prennent la parole et remercient les enfants pour ces 2 années à leurs cotés ; les enfants sont valorisés, encouragés, même l’élève n’ayant eu son diplôme a obtenu le diplôme d’encouragement est encore plus applaudi par l’ensemble des participants…
Sont remis alors par le Directeur, les prix de la responsabilité, de l’effort à certains élèves… Et un enfin, le prix du « major » de la promo est remis à 3 élèves âgés de 4/5 ans ! Les élèves chantent alors le « final » et chaque parent est appelé pour venir récupérer son enfant diplômé et quitter la cérémonie….Aucun buffet festif n’étant dressé, nous quittons la cérémonie qui aura duré plus de 2 heures…
Que de belles choses, que de valeurs, que de leçons de vie, que d’émotions, une profonde admiration face à un tel respect entre enfants, maitresses, parents, Directeur, personnel de l’école…et tout ceci dans la simplicité, la bonne humeur, la joie, la tendresse, la générosité….
En voici quelques images….

A voir également....

,

3 Réponses à “Ile de Pâques : Un nouveau monde Episode 10: El Colegio San Sebastian de Avilki”

  1. avatar

    xoliv'

    7 years ago

    Rico aussi à droit à un peu de vacances !!! avec tout ce jetlag !
    Quel noël !!! biz

  2. avatar

    catherine P

    7 years ago

    Santé,joie et autres désirs pour 2011. Que nos voeux t’accompagnent dans ce périple qui fait ton bonheur et de ceux qui te lisent régulièrement. Bonne année.
    Amicalement.

  3. avatar

    ginette&jean

    7 years ago

    voeux multiples pour 2011 pour l’accomplissement de ton aventure

Laisse un commentaire

:wink: :twisted: :roll: :oops: :mrgreen: :lol: :idea: :evil: :cry: :arrow: :?: :-| :-x :-o :-P :-D :-? :) :( :!: 8-O 8)