suivez le tour du monde d'un marseillais

Ecrit le 24 septembre 2010 par Dom'

0 Commentaire

plaza de armas

plaza de armas

¡ Fumadores abstenerse!

Cuzco, ce n’est pas seulement la capitale de l’Empire Inca, le Tahuantinsuyo, le nombril du monde. C’est aussi la capitale archéologique de l’Amérique, le cœur de la Vallée sacrée des Incas, une cité qui offre une quantité incroyable de trésors aux touristes venus du monde entier. D’ailleurs, Cuzco, ou Cusco comme on la nomme là-bas, ou bien Qosqo dans la langue quechua, a été déclarée Patrimoine Culturel de l’Humanité par l’UNESCO.

Tout y est merveilleux à Cuzco, car la ville renferme toute l’histoire du Pérou légendaire, depuis sa fondation jusqu’à sa colonisation par les conquistadors espagnols.Cuzco signifie « le nombril » en Quechua. Les Incas pensaient que le nombril est le centre de toute vie, et Cuzco était pour eux l’ombilic du monde. La capitale de l’empire Inca que les conquistadores découvrirent en 1533 abritait 100.000 habitants, Cuzco conserva une certaine influence pendant les quelques dizaines d’années qui suivirent la conquête ensuite elle entama un long déclin. Brusquement tirée de l’oubli par la découverte de Machu Picchu en 1911, c’est aujourd’hui une véritable capitale touristique, point de départ de toutes les excursions vers la vallée sacrée et porte d’accès à l’Amazonie.La caractéristique la plus frappante de Cuzco est son architecture, d’énormes murs aux pierres parfaitement ajustées sans aucun mortier témoignent du génie artistique et technique de ce peuple, c’est un exemple typique de la fusion entre les cultures inca et espagnol. La plaza de Armas est le lieu idéal pour partir à la découverte de cette ville surprenante.

Parmi les édifices religieux, la cathédrale qui marie l’architecture baroque espagnole et l’admirable travail de la pierre propre aux Indiens, l’Eglise El Triunfo, l’Eglise de la Compania construite au 18éme siècle sur le site du grand palais Amaru Cancha et de l’Inca Huayna Capac, l’Eglise de La Merced l’une des plus anciennes et plus belles du Pérou, le temple du soleil.

Dans la calle Loreto s’élève, sur les vestiges d’un autre site sacré des Incas, le couvent de Santa catalina. Il y a 5 siècles ce lieu était déjà habité par des femmes cloîtrées (3.000 femmes et jeunes filles choisies pour leur beauté et leur naissance).

Le charmant quartier de San Blas parsemés de ruelles escarpées bordées de maisons blanches très anciennes aux volets et portes bleus.

Mais pour visiter Cuzco, faut du souffle. Des ruelles étroites, tu montes tout le temps, tu descends, tu reprends ta respiration, et tu remontes…l’altitude ? le manque d’exercice ? Les deux sûrement….Mais j’en souffre pas mal, même les nuits sont difficiles..Tu réfléchis à optimiser tes déplacements…Heureusement que le Pisco Sour, la bière Cusquena negra, et surtout les belles rencontres vous font oublier rapidement ces petits désagréments.

La journée, je m’entretiens avec les écoles pour planifier les ateliers le lendemain et le soir, c’est la découverte de Cuzco, by night !

Et en rentrant, montage vidéos mais les délais de transmissions de fichiers vers internet peuvent durer 2 à 3 jours, il y a souvent des coupures de réseau…Gggrrrrrr…ce qui explique un léger retard que j’essaie de rattraper..

Voici quelques photos au son « musica cuzquena »…

Gros poutoun, hasta pronto !

Dom’

A voir également....

,

Sois le premier à écrire un commentaire

Laisse un commentaire

:wink: :twisted: :roll: :oops: :mrgreen: :lol: :idea: :evil: :cry: :arrow: :?: :-| :-x :-o :-P :-D :-? :) :( :!: 8-O 8)